La vaccination annuelle des chiens adultes

Texte de Martin Letendre, Aunomduchien.com, vous devez absolument mettre son site dans vos favoris, c'est un incontournable!!

Une fois que nous avons la confirmation que l’animal est immunisé, il le sera généralement pour toute sa vie. Il n’est donc aucunement utile de le revacciner pour ces maladies. Au contraire, dans ce cas, la vaccination alors qu’elle n’est pas nécessaire ne fera qu’augmenter la possibilité de problèmes, sans apporter aucune protection supplémentaire. De plus, si l’animal est immunisé pour la vraie maladie, il le sera aussi pour le vaccin, puisque le vaccin est en fait un échantillon de la maladie mais très affaiblie. Ceci occasionnera que le corps, étant immunisé pour la maladie, va détruire le vaccin ce qui rend la revaccination inutile.

En plus simple : revacciner un animal qui est déjà protégé n’augmentera aucunement son niveau de protection. C’est la plus grande erreur que nous faisons en terme de vaccination : nous pensons qu’en revaccinant pour la base (les fameux « rappels » à des intervalles déterminés par votre vétérinaire), on rajoute de la protection dans son corps comme nous pouvons rajouter de l’essence dans une voiture. C’est complètement faux, le corps ne fonctionne pas comme ça! Il est protégé ou il ne l’est pas, c’est tout.

Lien vers la page pour en lire plus: http://aunomduchien.com/vaccination-2/

 

 

Attention, il est important de faire une différence entre les vaccins de base (distemper, parvovirus ou adenovirus) ont une immunité minimale de 7 à 9 ans et souvent même pour toute la vie de votre chien (chat, cheval). 

Et les les vaccins autres que de base (non-core) tels que : bordetella (toux de chenil), influenza, leptospirose, corona ou maladie de lyme, ces vaccins protègent généralement pour environ un an (parfois même beaucoup moins!) et le niveau de protection baisse à mesure que les mois passent. Par exemple, si vous habitez une région propice aux tiques faites vacciner votre chien contre la maladie de lyme au printemps, juste avant la saison des tiques. Si votre chien est vacciné en hiver, il n'aura probablement plus les anticorps nécessaire pour le protéger une fois l'été arrivé! Certains vétérinaires ne vous aviserons pas de cette situation de peur de perdre des revenus!

 

La vérité sur la survaccination annuelle des chiens

Le Dr Schultz explique:

De nombreux vétérinaires et un nombre encore plus grand de clients en sont venus à remettre en question le fondement médical de la vaccination annuelle de routine de leurs animaux, et avec raison ! Cette pratique n'est pas défendable, alors pourquoi continuer à débattre et à ignorer la question ? Nous ne nous faisons pas inoculer cinq ou six vaccins différents chaque année de notre vie, alors pourquoi en serait-il autrement pour nos animaux ? Plusieurs vaccins sont inoculés aux humains pendant l'enfance et assurent une protection à vie pour une proportion significative des sujets vaccinés.

La recommandation d’une revaccination annuelle est une pratique qui a été officiellement lancée en 1978." explique le Dr Schultz. "Cette recommandation a été faite sans aucune validation scientifique de la nécessité d’un rappel si fréquent. Avant cela les vaccins étaient injectés seulement aux chiots et aux chatons. Alors pourquoi vacciner les chiens tous les ans ou tous les trois ans? C’est une excellente question et voici la réponse du vétérinaire Dr Schultz:

"Les revenus générés sont ce que les critiques pensent être à l'origine de cette résistance de la profession contre la mise à jour des protocoles. Sans l'attrait de vaccins, les clients pourraient être moins enclins à faire des visites vétérinaires annuelles. Les vaccins contribuent jusqu'à 14% des revenus d’un cabinet vétérinaire moyen, rapporte l’AAHA et ces vétérinaires risquent de perdre gros. Je soupçonne que certains font fi de mon travail », dit Schultz. "Lier la vaccination aux visites annuelles est devenu assez conséquent dans les années 1980, et une façon courante de pratiquer dans les années 1990.  Maintenant les vétérinaires ne veulent plus y renoncer ".

N'oubliez pas que la formation des vétérinaires en vaccination est biaisée puisqu’elle est faite…par les compagnies pharmaceutiques! 

 

PROTOCOLE de vaccins à l'ile aux chiens:

1er vaccin donné à environ 10 semaines: base seulement

2e vaccin donné à 14 semaines: base seulement

3e vaccin: rage donné lors de la stérilisation ou au printemps, on sépare les doses de vaccins afin d'éviter des réactions indésirables

4e vaccin: rappel annuel des vaccins de base donné à la date du premier vaccin

Ensuite c'est terminé en ce qui concerne les vaccins de base! Si vous êtes inquiet demandez un titrage d'anticorps pour vérifier le niveau d'anticorps de votre chien, vous serez surpris. VACCICHECK 42$